ZoodoConso
Contrefaçon : deux grosses unités de production de vinaigre périmé et d’eau de javel de qualité douteuse démantelées   19 juin 2015
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le Commissaire de Police, Abdoulaye Belem, commandant de la Brigade Anti Criminalité (BAC) de la ville de Ouagadougou, et le commissaire de Police, Natacha Zoungrana Sawadogo, ont animé une conférence de presse dans la soirée ce jeudi 18 Juin 2015 au Service Régional de la Police Judiciaire SRPJ deOuagadougou . L’objectif de la rencontre était d’informer l’opinion du démantèlement de deux sites de fabrication artisanale de vinaigre et d’eau de javel impropres à la consommation. Après la conférence de presse, les journalistes ont effectué une visite sur les sites, situés à Gampela pour l’un, et à Tampouy pour l’autre.

Pour la genèse des faits, le Commandant de la BAC a expliqué que c’est dans la matinée du 17 juin dernier qu’une de ses équipes de patrouille, évoluant dans l’arrondissement 10 de Ouagadougou, a intercepté un tricycle transportant des cartons de produits alimentaires d’origine douteuse. Sur instructions, l’équipe a procédé au contrôle dudit tricycle et à la vérification de l’origine du produit. C’est ainsi que le conducteur a révélé qu’il n’en était pas le propriétaire légitime, tout en manifestant sa disponibilité à les conduire chez celui-ci.
Le transport sur les lieux a donc permis de découvrir un site artisanal de fabrication de vinaigre de table appartenant à Béyi Nabonswendé Pierre, dont les conditions ne respectent pas la règlementation en la matière. Le commandant de la BAC a également ajouté que suite à cette découverte, la ligue des consommateurs et la coordination de lutte contre la fraude ont été saisies et leurs vérifications ont permis de constater les éléments ci-après : la fabrication illégale de vinaigre de table, d’eau de javel impropre à la consommation, l’utilisation de matières premières périmées, la contrefaçon de marque, la tromperie du consommateur et la tentative de corruption des policiers.

Le mode opératoire

Pour ce qui est de l’eau de javel, le mode opératoire consistait en un mélange manuel du chlore, de la soude caustique, du colorant, du carbonate et de l’eau dans un fut, et 12 heures après, le produit est prêt pour être servi aux clients. Le vinaigre, quant à lui, est obtenu à l’issue du mélange de l’eau, de l’acide acétique et d’un colorant, et est consommable immédiatement.

Selon le commissaire Natacha Zoungrana/ Sawadogo, pour ce qui est du site de Gampéla, l’activité remonte à 2012, mais pour le sieur Sinaré Salif, son activité remonte à 1994. Elle a aussi indiqué que la plupart des clients sont en province, mais on retrouve ces produits contrefaits dans « nos alimentations et boutiques de Ouagadougou ». Et la raison de la recrudescence de ces activités, selon elle, trouve sa source dans l’appât du gain facile, mais les contrevenants seront présentés au Procureur du Faso, pour répondre de leurs actes.

Pascal Zaïda, Secrétaire Général de la ligue des consommateurs, section Kadiogo, pour sa part, a demandé aux populations d’arrêter immédiatement la consommation de ce vinaigre, car l’acide acétique périmé utilisé est cancérigène. Il a aussi appelé les consommateurs à la vigilance pour que plus jamais, la santé des Burkinabè ne soit autant menacée.

Les Forces de Sécurité ont profité de l’occasion pour appeler une fois de plus la population à la collaboration. Pour cela, ils ont rappelé les numéros verts mis à la disposition des citoyens, qui sont le 10 10, pour le Centre National Veille et d’Alerte, le 17 pour la Police et, le 16 pour la Gendarmerie Nationale.

Armelle Tapsoba

Le matériel saisi

Sur le site de Gampela

Plus de 1000 cartons de vinaigre 0,33L, 0,5 L, 1L, 5 L

200 bidons d’eau de javel de marque Lacroix

105 cartons de 24 bidons d’eau de javel chacun

Une importante quantité de bidons et de cartons vides destinés au conditionnement du vinaigre et de l’eau de javel

5 cartons remplis d’étiquettes de 5 marques différentes

02 seaux de colorant de 50L

02 futs de savon liquide de 45 Kg chacun

01 sac de sel

01 poly tank de 1000 L rempli de liquide non identifié et d’autres matériels

Sur le site de Tampouy

05 futs d’acide acétique périmé

361 cartons d’eau de javel et de vinaigre de 24 bidons chacun

Des bidons vides

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 21 juin 2015, par Warrior

Félicitations à vous !vous avez fait un excellent boulot.Puisse Dieu vous le rendre au centuple.Imaginez un seul instant ce que ces produits peuvent causer comme dommages chez le consommateur.
En attendant le verdict, ma proposition est la suivante : Démantèlement des unités de production ;20 ans de prison ferme pour les coupables et 10 ans pour les complices.
Ainsi, on saura que la justice est restaurée et que plus rien d’impuni ne sera toléré.Amen


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : attributions de fausses attestations de diplômes par un indélicat de l’ISPP...
ZOODOACTU.O. Martin a maille à partir avec l’Institut supérieur polytechnique privé (ISPP), cela (...)
Devant le tribunal : Kader vole le fétiche de son village...
ZOODOACTU.Voilà un monsieur, B. Kader, qui se fourre dans des ennuis... Il est poursuivi de vol (...)
Abbé Marius KINDA : " j’ai porté une buche sur la tête, or il y avait une vipère..."
ZOODOINFOS.A l’occasion de mon jubilé d’or sacerdotal, je suis invité à donner un témoignage dans le (...)
CDP : Eddie Komboïgo n’a pas lu ’’la lettre de démission’’ de Léonce Koné
ZOODOACTU.Le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir) Eddie (...)
Devant le tribunal : le magasinier de Apsonic motors
ZOODOACTU.Plus de 10 millions FCFA, somme qui est reprochée à sieur S. Harouna magasinier dans (...)
Devant le tribunal : pour une affaire de corruption de magistrats...
ZOODOACTU.Ce 18 avril 2018 s’est tenu en audience un procès intenté contre Y. Philippe, qui est (...)
Communiqué FAIB/commission lune.
ZOODOACTU. La commission technique nationale lune et évènements islamiques de la fédération des (...)
Devant le tribunal : faux et usage de faux, escroquerie et abus de confiance, contre l’ex gérant de Gobnangou Consulting..
ZOODOACTU.N. Télesphore répond de trois chefs d’accusation. Il s’agit de faux et d’usage de faux, (...)
Somgandé / 7 personnes mortes suite à une bousculade :"Moi-même j’ai pensé que c’était fini pour moi"
ZOODOACTU.Dans la nuit du 20 au 21 avril dernier s’est produit uu drame au Plateau Omnisports du (...)