ZoodoConso
Consommation d’eau minérale : de toute la pléiade, seules 14 marques sont contrôlées par le Laboratoire national de santé publique  17 juin 2015
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le Laboratoire national de santé publique (LNSP) a procédé à la publication par voie de communiqué des marques d’eau ensachée qui font l’objet de contrôle par ses services. De tout ce que les populations peuvent consommer par jour, un petit pourcentage mérite la confiance des consommateurs. En effet, sur plus de 200 unités de production d’eau de forage au Burkina Faso, seules 14 ont contracté un protocole avec le LNSP pour le contrôle régulier de leur eau, selon la déclaration du LNSP. Les marques dont les produits sont soumis à un contrôle régulier sont les suivantes : Eau Idéale (Ouaga), Baraji, Mama, Babali, Baraji, Djemil, Belwet Koom, Eau Jirma et Jirmani, Pacific Koom, Beoog-Neeré, Yeelba, Classico et Koumba Dji. Outre ces marques, les déclarations des autres faisant croire à un contrôle qu’elles connaissent par le LNSP ne sont pas véridiques.

La population est ainsi appelée à faire preuve de grande prudence quant à la consommation des eaux ensachées. Ceci dans le but de mieux veiller sur leur santé. L’absence du contrôle enlève aux autres marques leur crédibilité et la sincérité des déclarations faites sur la qualité de leurs produits. Selon le LNSP, l’eau du réseau de l’office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) fait l’objet d’un contrôle régulier et est digne de foi.

Cheick Omar J. BANDAOGO

Répondre à cet article

 

Il y a 2 commentaire(s) pour cet article

posté le 17 juin 2015, par RAOUA

Bon Dieu pourquoi c’est aujourd’hui que le laboratoire publie cette liste ?


posté le 17 juin 2015, par FasoLibre

Qu’en est-il des eaux en bouteille ? merci de nous dire si lafi, jirma, adoro et autres eaux en bouteille sont dignes de foi.
Par ailleurs, le LNSP fait-il la chasse au clients ou s’occupe-t-il de la santé publique réellement ? en effet, les 14 eaux contrôlées sont-elles toutes bonnes à boire ?
En plus, qui contrôle le LNSP ? Il faut qu’on soit sûr que le LNSP n’a pas en son sein des agents achetables. Les contrôleurs du LNSP sont-il assermentés ?
Désolé mais c’est la facilité avec laquelle le burkinabè s’achète aujourd’hui qui me donne ces craintes.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : elle se plaint pour viol, son père retire la plainte, mais le tribunal décide…
ZOODOACTU.Ernest Y., 37 ans, répondait de faits de viol et de chantage ce jeudi 11 octobre 2018 (...)
Décès samedi nuit du comédien Burkinabè Brahima Kéré, « Ben »
ZOODOACTU. Le comédien Brahima Kéré dit « Kher Bra », la cinquantaine révolue, est décédé tard (...)
Devant le tribunal : selon dame Adjara, l’argent s’est transformé en cailloux…
ZOODOACTU.Dame T. Adjara est employée de commerce, mariée et mère de 05 enfants. Elle répondait de (...)
Devant le tribunal : " il s’est réveillé en constatant la disparition de son argent..."
ZOODOACTU.K. Issiaka était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce lundi 15 (...)
Le monde de la culture : la serie noire continue...
ZOODOACTU.La série noire continue dans le monde de la culture, l’artiste comédien et admis à la (...)
Conseil des ministres du 17 octobre 2018 : voici le nouveau patron de l’ONI
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 17 octobre 2018, en (...)
Affaire CIMFASO : « Courrier confidentiel » en Justice
ZOODOACTU. C’est la première fois, depuis sa création en 2012, que notre Journal se retrouvera (...)
Putsch manqué du 16 septembre 2015 : Léonce KONE et les 50 millions
ZOODOINFOS."j’ai reçu les 50 millions de la côte d’ivoire qui n’avaient rien à voir avec le coup (...)
Devant le tribunal : 12 mois de prison ferme contre des indélicats de la société EERI-BF !
ZOODOACTU.Ils étaient quatre prévenus à comparaître devant le Tribunal de grande instance de (...)
Les 3 meilleurs moyens d`aider votre corps à récupérer
ZOODOACTU.Le repos et l’activité sont comme le yin et le yang de la philosophie chinoise. Ils (...)